La composition d’une bière

vintage-malt

Malt

MALT

Orge germée puis torréfiée. La germination permet de décomposer l’amidon, un sucre complexe naturellement présent dans l’orge, en sucres plus faciles à digérer par la levure, notamment du maltose. Quant à la torréfaction, elle donne au malt une couleur et une saveur particulières. Généralement, une bière est composée d’un mélange de malts savamment combinés. On peut également utiliser d’autres céréales comme le blé, l’avoine ou le sarrasin.

picto-houblon@2x

HOUBLON

Plante grimpante aromatique, cousine du chanvre, qui, à l’état naturel, se présente en cocottes. Pour le brassage, le houblon est réduit en poudre et transformé en petits granules. Le houblon est responsable de l’amertume et de certains arômes d’une bière. C’est également un conservateur naturel. Pour créer sa recette, le brasseur choisit différents types de houblon en diverses quantités.

picto-levure@2x

LEVURE

Culture bactérienne qui digère le sucre des céréales et le transforme en alcool, en CO2 et en chaleur. Il existe plusieurs types de levure. Leurs températures de fermentation et la rapidité de leur travail diffèrent. La levure, comme le malt et le houblon utilisés, influence la saveur et le parfum d’une bière. Elle est un élément très bon pour la santé car, en plus de contenir de nombreux oligo-éléments, elle facilite la digestion de la bière.


Eau (92%) • Malt et Houblon (1%) • Levure • Aromates (facultatif) • Autres


Autres éléments et Aromates

Sels minéraux pour traiter l’eau (la durcir ou l’adoucir), agglomérateurs de protéines, gélatine, sucre (dextrose ou maltose), etc.. Pour les aromates, il peut s’agir de fruits, de jus de fruits, d’épices ou d’herbes, voire même d’un autre alcool (bière au whisky).